Pour voir la totalité du reportage photographique en HD je vous invite à visiter mon blog photo dédié aux îles Canaries : www.photocanaria.com

(6 publications de photographies relatives à cet article du 28 mars 2020 au 08 avril 2020)

DSC00730 copyright 2020 Richard SANDER

Nous sommes à la fin du mois de novembre et ce samedi le ciel est lumineux avec une bonne chaleur dans l’air ambiant. Cela fait quelques semaines que j’ai en projet de visiter la totalité du quartier historique de Telde, et je mets à profit la fin de la matinée pour faire cette ballade. Il est midi quand j’entame la visite et le soleil étant déjà fort, je n’hésite pas à coiffer mon Panama pour me protéger.

DSC07625 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07630 copyright 2020 Richard SANDER

Je me stationne à l’ouest du quartier historique et me dirige vers l’église Ermita de San Francisco en empruntant la rue calle Portería. Je marche entre les deux murs qui longent la voie. Derrière le mur de gauche se trouvent les anciens champs de cultures maraîchères, disposés en terrasses. Malheureusement ces terres ne sont plus cultivées, ce qui est bien dommage. Le mur de droite est composé pour parties des façades des maisons d’habitation et des clôtures des jardins.

La voie est revêtue de galets et de pavés autobloquants pour la circulation des véhicules. Les maisons sont construites sur un ou deux niveaux avec les façades peintes en blanc. Quelques-unes possèdent un balcon en bois typiquement canarien.

DSC07629 copyright 2020 Richard SANDER

A mi-parcours de la rue je découvre un escalier de trois marches. Il est collé au mur d’enceinte mais le mur ne possède aucune porte. A un mètre au-dessus de cet escalier sont fixés au mur deux gros anneaux. Cela m’intrigue, d’autant que j’ai découvert lors de cette promenade d’autres escaliers identiques avec les anneaux en aplomb. Après réflexion j’en déduis qu’il s’agit certainement d’un dispositif d’aide pour monter sur un cheval.

DSC07649 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07659 copyright 2020 Richard SANDER

A l’extrémité de la rue j’arrive sur la place du parvis de l’église Ermita de San Francisco. A gauche de l’entrée de la place s’ouvre une petite ruelle en descente pentue. Au centre de l’esplanade est planté un dragonnier de petite taille. L’église présente une façade très épurée. Cette église, et couvent de l’ordre des moines franciscains, fut ouverte au culte en 1610. Elle fermera et sera abandonnée en 1836. Sa restauration date des années 1980. 

DSC07679 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07686 copyright 2020 Richard SANDER

A droite, entre l’église et une maison, un passage étroit donne accès à la place San Francisco. C’est une petite place, délimitée par l’église et les maisons d’habitations, avec une fontaine en colonne à deux vasques et un bassin. En partie basse de la place se trouve un muret surmonté de grilles. Cela permet d’avoir une vue sur les anciens jardins du couvent et sur la petite vallée qui fut le premier jardin potager de la ville de Telde à la fin du quinzième siècle.

DSC07705 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07708 copyright 2020 Richard SANDER

Je traverse la place San Francisco et m’engage dans les ruelles du quartier historique. Elles sont bordées par les façades des maisons et murs de clôture des jardins, à l’identique des rues principales. Tout est peint en blancs. De nombreuses maisons ont leurs volets et portes peints en vert foncé. Par-dessus les murs des jardins s’échappent les branches des bougainvilliers en fleurs toute l’année. Dans l’ensemble du quartier historique sont accrochées aux murs de grandes croix en bois. Elles sont disposées sur le chemin des processions religieuses de Telde, et correspondent au chemin de croix du Christ.

DSC07711 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07712 copyright 2020 Richard SANDER

Après avoir quitté la place San Francisco j’emprunte la ruelle Calle San Francisco, puis tourne à gauche pour descendre par la ruelle Calle Inés Chemida. Quelques mètres plus bas, au niveau de la croix accrochée au mur, je tourne à droite dans la ruelle Calle Huerta. Je parcoure cette ruelle, très typique des villages de notre île, pour arriver à une petite place formée par l’intersection de cinq ruelles. En son centre s´érige un immense Laurel Silva planté dans une jardinière contenue par un muret peint en blanc. Les Laurel Silva (Laurisilva) de l’archipel des Canaries sont les arbres fossiles vivants des forêts méditerranéennes de la période du tertiaire. Un petit portique en pierre est incorporé dans la partie haute de l’ouvrage du muret. Dans la baie est insérée une croix avec le Christ.

DSC07728

Je descends la rue calle La Fuente, jusqu’à son extrémité formée par un passage en voûte sous une maison d’habitation.

DSC07738 copyright 2020 Richard SANDER

DSC07742 copyright 2020 Richard SANDER

Il me reste à voir les anciens jardins maraîchers. Je rebrousse mon chemin. Arrivé à la placette, site du Laurel Silva, je tourne à droite pour revenir vers la calle Inés Chemida. Je suis à nouveau en face de la croix en bois et je descends la ruelle. J’arrive à l’un des plus beaux lieux du quartier historique. L’ancien aqueduc qui irriguait les jardins maraîchers est bien conservé. Il n’est pas élevé, trois mètres de hauteur, mais il est harmonieux avec ses dix arches. Les jardins maraîchers sont disposés en terrasses, l’aqueduc amenant l’eau à un réservoir situé à l’est de l’ouvrage. La partie sud est toujours exploitée avec des plantations d’orangers, de citronniers et quelques bananiers. La partie nord est le lieu de quelques propriétés avec piscines et espaces verts.

Ce que j’ai visité aujourd’hui est la première partie urbaine de la ville de Telde, construite à la fin de la conquista espagnole en 1483. Ensuite la cité s’est étendue vers l’est par les quartiers de San Pedro et San Juan. C’est une ville ayant une richesse historique et cela jusqu’à nos jours.

Je publierai, à suivre, quelques articles sur son histoire. 

© Copyright 2020 Richard SANDER